samedi 7 juin 2014

La géobiologie au chevet de la Terre

La géo (Terre) bio (énergie) logie (étude de) est l’étude des échanges énergétiques entre la Terre et le ciel, ce qui nous permet d’être en contact avec les éléments de la Nature sur différents plans (physique, astral et spirituel). Les interventions en géobiologie se situent à chacun de ces niveaux, dépendamment du rééquilibre à apporter aux lieux qui peuvent être perturbés. Ces perturbations peuvent être liées à des phénomènes naturels tels que des courants d’eau, des failles, un réseau énergétique… ou apparaître suite à des activités humaines telles que les pollutions électromagnétiques ou la mémoire des lieux après un évènement tragique.
Actuellement, la Terre est en mouvement. On le voit par les différents phénomènes naturels (cataclysmes, tremblements de terre, etc.). La Terre ne peut plus être exploitée comme elle l’est depuis l’ère industrielle. Il faut revoir nos méthodes afin de travailler en concertation et en harmonie avec elle.

Face à cette Terre en souffrance, la géobiologie a un rôle à jouer dans son processus de guérison.
Qu’est-ce que la géobiologie au chevet de la Tere ? C’est une géobiologie opérative en lien avec les éléments de la Nature et d’autres dimensions plus subtiles, qui a pour objectif de réharmoniser un site en souffrance. Cette pratique n’est pas nouvelle (les druides la connaissaient déjà), on ne fait que redécouvrir cette science. Les Amérindiens sont encore en contact avec les Êtres de la Nature mais ce savoir leur est réservé, il est très difficile de se faire initier à leurs coutumes sans avoir de sang amérindien dans les veines.

Actuellement, la Terre est en mouvement. On le voit par les différents phénomènes naturels (cataclysmes, tremblements de terre, etc.). La Terre ne peut plus être exploitée comme elle l’est depuis l’ère industrielle. Il faut revoir nos méthodes afin de travailler en concertation et en harmonie avec elle. Sur la Terre, il existe différentes dimensions qu’on peut percevoir si on a élevé notre niveau de conscience comme les Êtres de la Nature. Les Êtres de la Nature ne demandent qu’à travailler avec nous, mais cela dépend de nous. On a justement besoin de réapprendre à travailler avec eux et non de se servir en laissant des lieux morts après avoir réalisé des profits personnels. On se demande quand nos gouvernements le comprendront; on a plus l’impression qu’ils vont dans le sens contraire de ce qui doit être. La Terre ne restera pas indifférente si l’on reste les bras croisés à regarder l’exploitation sauvage dont elle fait l’objet. Les générations futures auront un grand travail de reconstruction à mener, et devront guérir ces lieux marqués par cette exploitation inconsidérée. J’espère que la géobiologie sera utile aux générations futures, qu’elle permettra d’ouvrir la voie à de nouvelles façons de faire qui respecteront la Terre.

« Chaque pas fait sur la Terre devrait être reconnu comme une prière. »
(Proverbe amérindien)


Extrait du livre « La géobiologie au chevet de la Terre »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire