vendredi 14 août 2015

Notre maison doit-elle avoir un haut taux vibratoire ?

Souvent on me demande lors de mes étude quelle est le meilleur taux vibratoire pour la maison, même parfois d’avoir un taux  vibratoire comme les hauts lieux cosmo-telluriques …

Commençons par définir le taux vibratoire


Le taux vibratoire est la fréquence de la Lumière circulant en nous et dans tout ce qui vit. Des évènements heureux, la méditation, la prière, la guérison, etc. amènent à monter notre taux vibratoire, alors que la colère, la peur, l’illusion, etc. ne fait que descendre le taux vibratoire. Les lieux habités, chargés, etc. ont des taux vibratoires bas alors que des lieux sacrés ont des taux vibratoires très élèves.

L’échelle de Bovis


L’échelle de Bovis a été mise au point par Alfred Bovis (1871-1947)  au début XXième siècle  pour mesure la signature vibratoire du lieu ou de la personne. Son échelle est devenue une référence en géobiologie traditionnelle, où l'on mesure en unités Bovis (UB).




Exemple de mesure trouvé sur internet :

·         Les bovins :  4000 UB
·         Les êtres humains entre 6000 et 9000 U.B.
·         Les chevaux de 18 à 27.000 UB
·         Les oiseaux au-dessus de 27.000
·         De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent > 100.000 U.B.
Notre planète présente, selon l'endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations du taux vibratoire allant de Taux négatifs très bas à des Taux extrêmement élevés.  Au début du siècle la moyenne était de 6500 UB maintenant on est aux alentours de  10 000 UB.

Mais ce qui est important aussi de savoir est que cette échelle est qu’elle est relative par rapport au géobiologue qui effectue la mesure. Si le géobiologue est malade ou fatigué, toutes ces mesures seront basses et inversement si celui-ci a un taux très élevé.


Taux idéal d’une maison


Une maison qui a un taux vibration correcte devrait avoir un taux dans les 13 000 UB, dans les 18 000 UB on parle d’une maison rechargeant.



Il est intéressant de constater par expérience, quand on harmonise une maison sur la demande d’un des propriétaires (souvent à la demande de Madame), l’autre personne se sent moins confortable dans cette nouvelle vibration et se garde une pièce avec plus bas taux où il peut s’isoler.

La question maintenant est de savoir si on doit amener une maison à des hautes vibrations ? Personnellement je ne le recommande pas pour les gens qui ont une vie standard :

  • Des études du professeur K. Korotkov , inventeur de la technologie GDV (Visualisation par décharge gazeuse)  ont démontrer que cela créait un phénomène d’eustress[i], finissant par faire tomber le système immunitaire sur du moyen terme de la personne et activant des cancers, toute une responsabilité pour le géobiologue[ii].
  • J’ai souvent vu des inconforts chez des gens dont la maison était traversée par un courant tellurique car ils n’étaient pas à la même fréquence, ou bien les personnes vivaient dans une zone à haute énergie et quand ils revenaient chez eux suite à une journée de travail avaient des vertiges car le lieu de travail vibrait bien plus bas.
  • Imaginez qu’on demande à une voiture topito de rouler à la vitesse d’une Porsche, sa structure ne tiendra pas, et bien nous c’est pareil, notre structure énergétique ne tiendra pas le choc sur du moyen long terme si celle-ci ne s’adapte pas progressivement par une pratique, des exercices ou autres;  à moins que vous soyez déjà un être de haute vibration en méditation permanente où vous travaillez en permanence avec les hautes énergies…

Vous pouvez toujours par contre créer une pièce ou une zone sur votre terrain dont le taux est plus élevé (tout bon géobiologue doit demander l’autorisation à l’Esprit de lieu avant ) pour vous ressourcer, ou faire des soins énergétiques. Cela est ponctuel et facilite la revitalisation de notre corps énergétique pour maintenir notre vitalité .



Benoît Tramblay
Naturopathie-géobiologue
Tél: 514.910.1082
www.ecoledelaterre.com | info@ecoledelaterre.com
www.naturame.ca | info@naturame.ca



[i] L’eustress : « L’homme a besoin dans sa vie quotidienne d’un niveau minimal de stress. Des objectifs accessibles et stimulants, des échéances réalistes, des changements voulus, des défis intéressants ajustés au plan de vie, aux valeurs, aux circonstances et aux capacités personnelles procurent ce type de stress. Le stress est en ce cas une énergie positive nécessaire à la mobilisation des ressources, à la motivation, à la performance et, de façon générale, au goût de vivre. C’est ce que l’on appelle l’eustress. » Source - http://www.resilience-psy.com/IMG/pdf/le_stress.pdf
[ii] Geopathic Stress Zones and Their Influence on the Human Organism - http://www.geowave-welle-des-lebens.de/files/images/contentBilderGalerie/bilderGalerie1000038/03_wissenschaft/Geopathy-Gerhard-Hacker-Lithuania08.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire