samedi 31 mai 2014

Le petit peuple du Mont Saint-Bruno

Qu’est-ce que le «petit peuple» du Mont Saint-Bruno,  c’est un grand peuple invisible à nos yeux mais qui l’est de moins en moins car il veut retravailler avec nous. Ce peuple invisible est tout simplement les Esprits de la Nature qu’on avait relégué dans les contes folkloriques mais qui sont bien présents, je vous le garantie. Comment je suis arrivé en contact avec eux, c’est dans le cadre de la géobiologie. La première fois que j’ai entendu parler des Êtres de la Nature ce fut par mon cours en herboristerie dont les enseignements venaient principalement de Danielle Laberge, basés sur les fondements de la biodynamie de l’anthroposophe Rudolf Steiner. 




Ce fut pour ma part assez conceptuel jusqu’à ce que je découvre que les élixirs de Docteur Bach dont je travaille depuis plusieurs années avec, sont basés sur le principe d’une communication avec les Êtres de la Nature et principalement les Dévas des fleurs.

Les Êtres de la Nature ont été rencontrés lors de marches dans les sentiers pédestres du parc Mont Saint-Bruno, plus particulièrement dans les sentiers plus «sauvage» où la Nature peut rester elle-même sans être repousser par des grosses «avenues» de sentiers pédestres.

Je me suis promené maintes fois dans la même forêt en demandant  de les approcher. La Forêt a commencé à s’ouvrir à moi avec ses mystères, cela a demandé de la patience et surtout de l’Amour. Je pense que j’en suis qu’au début de mon cheminement avec les esprits de la Nature surtout dans le cadre des activités de la géobiologie. En effet, quels précieux collaborateurs sont les Esprits de la Nature quand vous cherchez de l’eau ou un endroit où un jardin doit être réalisé, il suffit de demander de l’aider en leur disant qu’elle est la meilleur place pour le lieu où on doit creuser un puits par exemple, afin que cela se fasse en total harmonie avec les êtres présents.



Chaque culture a sa propre désignation pour les éléments de la nature. C’est bien un vaste mot de vouloir classifier les esprits de la Nature mais notre hémisphère gauche a besoin de cela pour mettre dans des petites boites chaque élément, cela la sécurise et j’en suis le premier à le faire. Ce qui est important de savoir c’est qu’ils sont reliés aux quatre éléments de la Nature : Eau, Terre, Feu, Air, et chaque élément à un rôle à jouer.
Il est grand temps de retravailler avec les esprits de la Nature, ils sont prêts à nous accueillir, à nous de leur ouvrir notre cœur.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire