dimanche 22 mars 2009

Reconnaissez–vous à travers les fleurs sauvages !


Avez-vous déjà observé les fleurs sauvages qu’on peut trouver en ville ou en campagne ? N’avez-vous pas remarqué que principalement, on trouve du pissenlit en ville. Pourquoi ?

Si on regarde dans les élixirs floraux, la description est la suivante pour les élixirs Déva:

«Aisance et dynamisme corporel. Favorise l'assouplissement corporel, la détente musculaire et mentale. Facilite la relaxation du corps physique. Conseillé aux sportifs ainsi qu'à tous ceux qui effectuent un travail corporel (massage, rééducation). Pour les tempéraments exigeants qui en demandent trop à leur corps, qui ont tendance à trop s'appliquer, à trop faire d'efforts et qui souffrent de tensions physiques, nerveuses et émotionnelles.»

De façon surprenante, on peut dire que cela correspond à notre vibration de vie actuelle, à nos besoins, à ce que nous émettons comme vibration, ce que nous avons fait de notre environnement. Si on regarde la qualité vibratoire du site où se situent les pissenlits, celle-ci est de 5500-6000 sur l’échelle de Bovis, ce qui est équilibré (évidemment c’est une prise de mesure sur un site particulier et non une généralité).

Dernièrement, je me promenais sur le site de Mont Saint-hilaire, où la réputation n’est plus à faire sur la qualité vibratoire du site. J’ai trouvé une vibration de 20 000 sur l’échelle de Bovis qui a une valeur supérieure aux vibrations des sites sacrés (12 000 et +; à titre d’exemple, les pyramides ont une vibration de 28 à 30000) et, je trouve une fleur très similaire à «Aster».
Si on regarde dans les élixirs floraux de l’Armoire aux herbes, la description est la suivante :

«Cet élixir agit particulièrement sur l'énergie féminine. Il aide l'homme et la femme à respecter les impulsions et les intuitions de ce principe féminin. Il favorise la création d’espace dans son quotidien pour le silence et pour l'intimité. Il développe la fidélité à soi-même, la confiance en soi, la capacité de trouver partout les éléments pour sa survie et apporte la ténacité. Il est utile aux personnes qui portent des rôles, afin de laisser le naturel refaire surface. Il dégage la peur de la mort et de l'engagement. Il mène vers l'équilibre dynamique entre donner et recevoir. ».

Quand on revient d’une longue marche au Mont Saint-Hilaire, ne sent-on pas en paix, serein avec soi-même? bien sur que oui, les mêmes effets bénéfiques que la fleur «Asper» !?. Évidemment je n’ai pas encore recensé toutes les fleurs sauvages du Mont Saint-Hilaire qui me permettraient d’élucider toutes les qualités vibratoires de ce site (ce sera pour l’année prochaine..).

Peut-on conclure que les plantes sauvages présentes dans un lieu sont en corrélation avec la qualité vibratoire de l’environnement ? je pense que oui. Les fleurs ont certainement les mêmes propriétés vibratoires que du lieu où elles se trouvent et reflètent nos besoins intérieurs afin de nous aider dans notre mode de vie. Demandez et vous recevrez en n’oubliant pas de regarder à terre…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire