samedi 21 mars 2015

La géobiologie scientifique – Le géomagnétomètre

La géobiologie scientifique – Le géomagnétomètre

Lors de nos études de maison, on recherche si il y a des nuisances naturelles tel que des failles / courants d’eau souterraine pouvant altérer la santé des habitants.
En effet, les champs magnétiques terrestres sont modifiés par les courants d’eau souterrains et les failles. Différentes mesures scientifiques ont, de plus, montré l’interaction de ces phénomènes avec les champs magnétiques terrestres, la radioactivité naturelle, l’ionisation de l’air. En affectant les champs magnétiques terrestres, notre corps ayant lui-même de la magnétite, réagit à ces variations de champs.


Lors de nos recherches, nous travaillons avec nos baguettes de sourcier, certes, mais ce que nous pouvons ressentir avec nos baguettes est dû à la contraction ou l’expansion de la magnétite dans notre corps qui réagit aux fluctuations du champ magnétique terrestre.
Maintenant il est possible de confirmer ce que l’on ressent avec un appareil : le géomagnétomètre. Cet appareil permet de mesurer les variations du champ magnétique  et d’établir une topographie du lieu. Ces appareils sont très dispendieux  mais cela en vaut vraiment la peine pour confirmer ce que l’on ressent avec les baguettes.

LISTE DES GÉOMAGNÉTOMÈTRES SUR LE MARCHÉ 




Geomagnetometer

Coûte dans les 750$ US mais revient avec la livraison + taxes à 1000$ CAN,



Le géomagnétomètre BPT2010 mis au point initialement par le chercheur de génie Ludger Mersmann (Ing.) mesure les variations (gradients) et restitue un graphique 3D de la composante verticale du champ magnétique terrestre topographique.
Coûte dans les 2500 Euros.

La merveille de GigaHertz Solution
L’analyseur 3D-BF NFA 1000
Il coute dans les 1600 Euros + il faut acheter une sonde magnétostatique qui coute dans les  250 Euros

COMMENT MESURER LES CHAMPS MAGNÉTIQUES TERRESTRES


Par définition si le champ magnétique augmente, on a un courant d’eau souterrain, sinon si le champ magnétique baisse, on a affaire à une faille. Pour mesurer les variations du champ magnétique terrestre, on veut donc connaître uniquement les variations de ce champ. Pour cela, on étalonne l’appareil en dehors de la zone qu’on veut mesurer et en s’assurant qu’il n’y a pas d’autres perturbations géobiologiques. On positionne l’appareil sur un zéro relatif et ensuite on prend des mesures sur des points précis qui sont équidistants entre eux comme sur la photo.



Photo : http://www.shop.etudesetvie.be/

Si vous avez un logiciel de connecté,  vous aurez un beau graphique, sinon vous pouvez prendre le tableau Excel et rentrer vos données saisies en suivant rigoureusement la position des mesures. Une fois saisi, il suffit de générer un graphique de surface et on peut déceler visuellement les variations du champ magnétique.



RETOUR EXPÉRIENCES


Depuis plusieurs mois nous utilisons l’appareil dans nos études de cas de l’École de la Terre et cela est vraiment plaisant de pouvoir confirmer ce que l’on trouve avec les baguettes sur le terrain et cela permet aux étudiants d’avoir plus confiance dans leurs propres ressentis.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire