dimanche 8 novembre 2009

L’apithérapie : les vertus du pollen

L'apithérapie veut dire soigner avec les abeilles, c'est une pratique millénaire. Il s'agit de connaître et d'utiliser les propriétés des produits des abeilles en vue de perfectionner et de maintenir la santé des êtres humains.


Elle est une méthode de soins naturelle complémentaire basée sur les produits de la ruche. Elle s’utilise pour prévenir et favoriser la guérison. La thérapie individuelle utilise essentiellement les six produits apicoles suivants: le miel, la propolis, la gelée royale, le pollen de fleurs, le venin d’abeille et la cire d’abeille.


Dans cet article, nous allons parler du pollen, second article dans cette série (voir le premier article : les vertus du miel), suivront plus tard les autres produits apicoles.


Le pollen est issu des fleurs et est le spermatozoïde des fleurs. Les abeilles visitent plusieurs milliers de variétés de fleurs, juste en se baignant et se frottant dans les fleurs, toute une richesse à notre portée. Une fois ramenées dans la ruche, ces pelotes sont stockées quelques jours. Par fermentation, elles vont évolués vers un aliment appelé pain d’abeilles.[i]


Le pollen contient les protéines, vitamines et les graisses indispensables pour produire de nouvelles abeilles. Le pollen est récolté à l'entrée des ruches par les apiculteurs avec une trappe à trou pour permettre aux abeilles de passer mais assez suffisant pour retenir le pollen de leurs pattes.[ii]

Le pollen est un «concentré de plante», rien que par les variétés des plantes (2000 espèces de plantes visitées par les abeilles), le pollen présente une caractéristique multi couleur. Rien que par sa composition, 35 gr quotidien de pollen peut satisfaire les besoins en protéines pour l’homme, de quoi à devenir végétarien. Le pollen contient 22 acides aminés (comme les 22 lettres hébraïques origine de la création de l’univers) à lui tout seul, 18 vitamines, 25 minéraux (Ca, Mg, P, ..), etc.


Voici une liste d’indication où le pollen peut favoriser une guérison en mode complémentaire (les indications mentionnées ne signifient pas évidemment que le pollen est capable, à lui tout seule, de résoudre l'affection ou le trouble envisagé).


Propriétés / Effets / Indications [iii]






La règle de base est de toujours garder son pollen frais au réfrigérateur dans un pot bien fermé pour préserver le plus longtemps possible toutes les qualités de celui-ci.


Assurez-vous toujours de ne pas faire de réaction allergique, on commence toujours par des petites doses en augmentant doucement. Généralement, la prise de pollen se fait un avec un «véhicule» tel que le yahourt, miel, compote pour que l’enveloppe du pollen se dissout pour éviter de faire travailler l’estomac[iv].


Vous pouvez prendre à titre préventif du pollen d’1 à 5 cuillères à café par jours, ceci est fonction du poids et de l’âge de la personne, je vous renvoie sur le site du docteur Donadieu pour le dosage[v].


À titre d’exemple, on peut citer aussi que le pollen peut aider à traiter en mode complémentaire : la frigidité, les furoncles, la gingivite, les glossite, la grippe, l’impuissance, l’insomnie et la laryngite[vi].


Le pollen ne présente aucun effet secondaire et peut être pris en complément dans toutes les situations, si évidemment, vous ne faîtes pas d’allergie.[vii]


[i] Docteur abeille : http://www.docteur-abeille.com/html/le_pollen.html
[ii] Cours apithérapie htt;/www.apitherapy.com– Chapitre 1
[iii] Cours apithérapie htt;/www.apitherapy.com– Chapitre 6,14 & 22
[iv] Guérir avec les abeilles – le pollen p.93 de Claudette Raynal-Cartabas – collection le temps d’agir.
[v] Site du Dr Donadieu http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=844
[vi] Aide-mémoire d’Apithérapie – Dr Donadieu – PocketNature – ISBN – 2-914523-08-04.
[vii] Site du Dr Donadieu http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=846

Aucun commentaire:

Publier un commentaire